SLDG - Logo - Lettres B contours N Fond

La prochaine Odyssée aura lieu de fin septembre à fin novembre.

Les candidatures sont d'ores et déjà ouvertes et seront closes le 19 septembre à minuit.

Vous aimeriez vous offrir une vraie prise de recul ?

Vous ne savez pas comment faire ?

L'Odyssée a été conçue pour ça.

Embarquez pour un voyage inédit en 8 "salons" !

C'est sélectif et exigeant. Et gratuit.

Une formation exigeante et vivifiante

Qu'est-ce qu'un salon ?


Une odyssée comporte huit salons qui ont lieu à distance, en vidéoconférence. Le salon, résurgence des salons du XVIIIe siècle, est l'espace que nous avons préparé à l'intention de tous ceux qu'attire la perspective de retrouver le chemin d’une pensée libre.​ Un salon, c’est une assemblée de cinq à sept personnes qui ont plaisir à se retrouver deux heures chaque semaine sur des sujets " de fond". Parmi elles, une va jouer le rôle de l’hôte et assurer la continuité, la qualité et la fluidité d’une conversation qui doit rester aimable et enjouée, tout en pouvant être vive. Chaque semaine, les organisateurs sélectionnent une demi-douzaine de textes de quelques très grands auteurs (les fameux géants) dont le rôle est de stimuler la réflexion personnelle. Il reste aux participants à les étudier avec quelque soin, à y réfléchir et à se présenter à l'heure dite au salon.




A qui ces salons sont-ils destinés ?


L'Odyssée a été conçue pour toute personne qui a un impact sur ses semblables - et donc une responsabilité. Entrepreneurs, fonctionnaires, managers, élus, responsables associatifs et syndicaux, éducateurs, soignants, investisseurs, journalistes, artistes... sont à ce titre invités. Pas de pré-requis pour postuler, si ce n'est - faut-il le préciser - l'honnêteté intellectuelle.




Une pédagogie unique


La rencontre d'autres pensées d'une part : celles des fameux géants mais aussi celles des pairs de votre salon. S'y ajoute la surprise, chaque semaine, de la thématique proposée. La participation active d'autre part : ici, pas de conférence, pas de séminaire, pas de penseurs ou de spécialiste qui pense pour nous.




Planning


Un nouveau parcours Odyssée débute dans quelques jours, les inscriptions sont closes et les participants sélectionnés seront notifiés dans les prochains jours. La prochaine Odyssée débutera la semaine mi-septembre 2021 et durera 8 semaines (jusqu'à fin juin 2021). Les candidatures sont ouvertes jusqu'au 19 septembre 2021 à minuit. Les candidats sélectionnés seront avertis le 23 septembre 2021 au plus tard. L'Odyssée a lieu trois fois par an (janvier à mars ; avril à juin ; fin septembre à fin novembre), en 8 salons consécutifs, le créneau horaire de 2h (souvent au déjeuner ou le soir) restant à fixer avec vos co-salonniers. Les thématiques approfondies pendant ces Odyssées peuvent varier, notamment à votre demande.




Des exemples de sujets de fond ?


Avons-nous déjà eu l'occasion de mener une réflexion personnelle sur le sens des concepts censés structurer notre action ?





 

Vous allez rencontrer des personnes remarquables

Lecture-perso.jpg

Etape 1 :

confrontez-vous

à des géants

triés sur le volet

Vous recevez la thématique

du salon accompagnée de textes de tous horizons qu'il conviendra de vous approprier. Comptez 20 à 30 pages par salon de cette lecture approfondie.

Etape 2 :

confrontez-vous

à vous-même 
(c'est concret !)

Confronté à des questions profondes, votre esprit entre en dialogue avec votre vécu. Concepts et expériences se renvoient la balle.

Etape 3 :

confrontez-vous

à des pairs que vous découvrirez

Puis vient le temps de

votre salon par vidéoconférence : une conversation sereine et enjouée autour de ce beau sujet, pour affiner son discernement au contact d'autrui. Animée par l'un de vous. Puis retour à l'étape 1 !

 

Claire Bussac

 

DRH

dans un grand groupe bancaire

5 etoiles.png

"C'est une vraie bouffée d'oxygène

dont on a fondamentalement besoin pour l'action : ça clarifie, ça donne du recul, ça permet de décider de façon plus robuste."

alcyme-delannoy.jpeg

Alcyme Delannoy

 

Directeur stratégie et nouveaux développements commerciaux chez Caisse d'Epargne Hauts de France (groupe BPCE)

5 etoiles.png

"Cette odyssée est un bienfait évident. D'autant qu'elle combine le souci 

de faire progresser chacun

avec une exigence de qualité rare."

marie-dg.jpeg

Marie Degrand-Guillaud

 

Directrice déléguée

chez Nickel (groupe BNP Paribas)

5 etoiles.png

"Ce sont vraiment les conditions parfaites pour avoir une réflexion personnelle d’abord, puis une réflexion vivante quand on se retrouve avec d'autres."

Nos alumni témoignent

 
francois-moreaudesaintmartin.png

François Moreau de Saint Martin

 

VP Strategy, Wholesale & International Networks division chez Orange

5 etoiles.png

"C’est hyper stimulant,

hyper intéressant.

Cela change le regard

sur ce que l’on fait."

anne-ayroles.png

Anne Ayroles

 

Chef de pôle Raccordement Ile-de-France chez GRDF (groupe ENGIE)

5 etoiles.png

"Quelle fierté de participer ! Ça élève !
En frottant ma pensée
à celle des géants puis à celles de mes pairs, 

je me sens moins vulnérable."

regis-rougevinbaville.jpeg

Régis Rougevin Bâville

 

Directeur Qualité et Sécurité Environnement chez Groupe Rocher

5 etoiles.png

"La démarche est d'une richesse remarquable ! Un groupe qui ne se connaît pas se dote d'une puissante capacité de réflexion commune et ouvre des pistes qui seraient inexplorables sinon."

 

Prendre du recul : j'aimerais, mais...

mains.png

Le salon vous permet de

tester vos idées sans risque !

 

Faites l'expérience d'un dialogue approfondi avec des pairs que vous ne connaissez pas encore.

Les thématiques sont variées et vous pouvez influer sur leur choix. Chaque salon est l'occasion de stimuler votre capacité de réflexion sur un thème différent. 

Et tout ce qui se dit dans le salon... reste dans le salon. Chacun s'engage par écrit à respecter  la confidentialité absolue des échanges.

Je n'ai pas le temps. Et quand je l'ai... j'ai du mal à me discipliner.

Le salon vous permet de

vous astreindre à un entraînement

 

Comme un sport que l'on reprend, salon après salon, l'entraînement porte ses fruits : une nouvelle agilité qui se construit, des réflexions que l'on s'autorise, une envie d'approfondir qui émerge.

Pour soutenir l'effort, les organisateurs mettent à disposition des supports méthodologiques variés.

Je n'ai pas le niveau, je ne suis pas un intellectuel, je ne suis pas cultivé.

Le salon vous permet d'

apprendre en faisant

Les textes proposés parlent à l’expérience de chacun, quelle qu’elle soit.

La curiosité, l'ouverture à d'autres pensées et l'honnêteté intellectuelle sont des pré-requis, pas l’aisance intellectuelle.

Chaque salon fonctionne de façon autonome autour de son animateur. Animateur qui a été choisi parmi les volontaires du groupe. Pour l'animateur, en plus de l'apprentisage en tant que participant, c'est l'opportunité de grandir en faisant grandir les autres. Les organisateurs fournissent un support méthodologique aux participants et aux animateurs. Pour tous, l'apprentissage se fait en faisant.

Le salon vous permet de

convoquer des géants

d'horizons variés

Les textes sont sélectionnés avec soin par des managers qui n'ont jamais cessé de côtoyer ces géants. Ces textes dialoguent entre eux.

 

Toutes les époques sont représentées. S'y côtoient tous les genres littéraires : philosophes, romanciers, dramaturges, sociologues, théologiens, anthropologues, poètes, étymologistes, conteurs...

 

Et bien sûr toutes les écoles de pensée. Pas de prêt-à-penser ! 

Je ne sais pas avec qui faire ça.

Le salon vous permet de

rencontrer des gens

poussés par l'exigence

Les participants partagent tous un même souci d'accéder à une meilleure compréhension du monde et de leur responsabilité tout en croyant que se frotter à de grands penseurs et à des pairs honnêtes les y aidera. 

Le salon vous permet de

réfléchir, oui, mais pour agir !

A la fin de chaque salon, vous aurez clarifié, compris en profondeur des notions autour desquelles s'articulent vos actions.

Vous développerez ainsi, salon après salon, votre indépendance intellectuelle pour porter sur ce qui vous touche un regard raisonné et raisonnable qui dopera votre capacité à susciter la confiance et l'allant de vos équipiers

 

Un format et des livrables conçus par des hommes d'action pour nos vies de responsables sur-sollicités.

Je ne sais pas où entraîner mon esprit,

sans subir le regard des autres...

Je ne saurais pas où chercher : quelles thématiques choisir ? Quels textes ?

J'ai peur d'être pris pour un intello... voire un idéaliste !

Qui sont les organisateurs ?


Ancien cadre supérieur dans la fonction publique et dans une grande compagnie industrielle, Bertrand Ballarin a beaucoup travaillé sur les démarches de responsabilisation et l'innovation sociale en entreprise. Entrepreneur social en fondant et développant une association d'aide aux jeunes malades de cancer, Pierre Janicot accompagne aujourd'hui managers et dirigeants dans leur capacité à penser leur action et aide les équipes à jouer collectif. En 2018, ils fondent un programme exécutif à destination des managers et dirigeants. L'équipe s'étoffe alors : éditeurs, animateurs, facilitateurs nous ont rejoints. Parmi eux : Berthile, Véronique, Emma, Florence, Emmanuelle, Astrid, Anne-Claire, Anne, Pauline, Anne-Laure, Marie, Emilie, Gabriel, Thibault, Benoît... et bientôt vous, peut-être ? En 2020, ils décident permettre d'organiser le plus possible de "salons" qui semblent porter des fruits aussi rares que précieux. Nous vous laisserons les découvrir. Cette Odyssée est à destination de toutes les personnes de bonne volonté. Elle ne pourrait exister aujourd'hui sans le concours d'anciens participants qui s'engagent à leur tour.




Pourquoi proposer cette odyssée ?


Que le monde soit en constante accélération n'a rien de nouveau. Ce qui l’est davantage, c’est que nous nous inquiétons désormais de ce vers quoi elle nous conduit. De choc en secousse, nous avons un peu perdu nos esprits en même temps que notre foi inconditionnelle dans le progrès.
Chaque jour, nous lisons et écoutons les explications de spécialistes reconnus. Autant de morceaux d’interprétation de ce grand mouvement, ou plutôt d’essais d’interprétation de morceaux de ce mouvement.
Ces spécialistes nous disent ce qu’ils pensent et qui n’est que leur opinion. Et nous, nous espérons trouver dans ce qu’ils nous disent ce qu’il faudrait penser de ce qui arrive. Las ! Quand nous reposons le journal ou coupons la radio, nous avons lu et entendu tout et son contraire, et chacun était diablement convaincant. Mais les prismes étaient différents et cela a suffi à ce que « vérité en-deçà des Pyrénées soit erreur au-delà ».
Que penser de tout cela ? On ne sait plus. D’autant que nos vies sont rudes. Nos journées, rondement menées, nous laissent épuisés, « vidés ». Nous en sommes réduits à bien faire ce que nous commande notre vie professionnelle (notre gagne-pain), souvent un peu moins bien, hélas !, ce que l’amitié et la vie de famille nous réclament d’attention aux autres. Comme il est compréhensible que nous remettions au lendemain l’effort de compréhension de tout ce fatras qui nous parvient par mille canaux aussi peu sûrs les uns que les autres ! Pour retrouver nos esprits, il faudrait pouvoir retrouver le chemin de l’esprit. Sans doute cela suppose-t-il qu’on cesse de chercher à savoir tout ce qui se passe chaque jour et n’a, dans la plupart des cas, qu’une éphémère utilité.
D’où l’idée de consacrer une partie du temps que nous y passons quotidiennement à réfléchir sur des notions plus stables mais dont la maîtrise décide de notre aptitude à penser le mouvement du monde et à y tracer notre voie sur la base de principes plus assurés. Nous souhaitons offrir aux personnes qu’attire la perspective de retrouver le chemin d’une pensée libre un espace préparé dans ce seul but à leur intention. Cet espace, ce sont les salons.




Proposez-vous cette approche aux entreprises ?


Oui. Nous proposons des salons intra ou inter-entreprises, sur les notions qui fondent l'action des managers et des dirigeants. De fait, nous pouvons varier à l’infini tant les thèmes que la nature et la difficulté des textes proposés. Vous pouvez demander à être rapellés : - en nous contactant par mail : jean@surlesepaulesdesgeants.net - en nous déposant un message sur notre répondeur : 01 85 08 03 67




Est-ce VRAIMENT gratuit ?


Parce que nous souhaitons proposer cette Odyssée largement, à des personnes de tous horizons, parce que nous sommes heureux de contribuer à mettre de la gratuité dans ce monde, nous avons souhaité permettre la tenue de ces Odyssées gratuites. Cette gratuité est possible car les organisateurs peuvent compter sur d'autres sources de revenus : - Le don à l'association qui porte ces Odyssées (avec la possibilité, en cours de confirmation, d’un reçu fiscal). - La vente de salons sur-mesure aux entreprises (cf. question suivante) - Les adhésions des membres qui s’impliquent dans l'association.





 
 

Que diraient des géants de cette Odyssée ?

« Bernard de Chartres disait que nous sommes comme des nains juchés sur les épaules de géants, de sorte que nous pouvons voir plus de choses qu’eux, et des choses plus éloignées qu’ils ne le pouvaient, non pas que nous jouissions d’une acuité particulière, ou par notre propre taille, mais parce que nous sommes portés vers le haut et exhaussés par leur taille gigantesque. »

royer collard, pierre paul.jpg

« Je connais comme un autre  
l’orgueil et les dangers de la théorie ;
 mais il y a aussi, à vouloir absolument s’en passer, la prétention, excessivement orgueilleuse, 
de n’être pas obligé de savoir ce qu’on dit quand on parle, 
et ce qu’on fait quand on agit. »

junger.jpg

« Il importe de distinguer entre ce que nous ne faisons que savoir et ce dont nous sommes convaincus. Entre ce qui est su et ce qui est assimilé par conviction la différence est la même qu’entre l’enfant adoptif et le fils de notre chair. La conviction résulte d’un acte de l’esprit qui s’accomplit loin du jour – suggestion secrète et intime approbation – hors du ressort de la volonté.»

arendt.jpg

« L’irréflexion (témérité insouciante, confusion sans espoir ou répétition complaisante de « vérités » devenues banales et vides) me paraît une des principales caractéristiques de notre temps. Ce que je propose est donc très simple : rien de plus que de penser ce que nous faisons. »

« «[Je pense] en premier lieu à l’extrême difficulté de penser. Au sens sérieux du terme : d’avoir accès, en cette fin de siècle, aux silences, aux espaces privés. (...) 
Dans le budget de la sensibilité, dans la fiscalité mentale, rien n’est devenu plus coûteux que le silence. Notre damnation est celle du bruit constant, public, médiatique, mais aussi dans les recoins de nos demeures. » 

1159
1669
1821
1911
1929
1937
1943
1958
1994
2000

« L’homme est visiblement 

fait pour penser ; 

c’est toute sa dignité 

et tout son mérite ; 

et tout son devoir est 

de penser comme il faut. » 

« Il n’y a réellement ni beau style, ni beau dessin, ni belle couleur : il n’y a qu’une seule beauté, celle de la vérité qui se révèle…»

rodin.jpg

« Agir en homme de pensée et penser en homme d’action. » 

bergson, henri.jpg

« Un esprit enfermé dans le langage est en prison. » 

« Qui n’a pas d’abord 

de sources n’a pas ensuite

d’autonomie. » 

 

Et vous, en 2021, oserez-vous

vous aventurer sur le chemin de la réflexion ?